Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'AFEPP
  • : Partage d'informations concernant la psychomotricité, étude et profession
  • Contact

Où Est-Ce ?

18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 06:42
Appel à communication pour journée de psychomotricité

Jean-Michel Albaret et le comité d'organisation des prochaines Journées Toulousaines de psychomotricité ( IFP et ATEP)

qui auront lieu les 25 et26 mai 2018

font un appel à communications orales et affichées sur le thème

Sciences et psychomotricité : 25 ans après

EN 1990, LORS DES PREMIÈRES JOURNÉES T O U L O U S A I N E S D E P S Y C H O M O T R I C I T É ,
LE Pr JACQUES CORRAZE SOULIGNAIT L A NÉCESSITÉ DE RENFORCER LES LIENS ENTRE SCIENCES ET PSYCHOMOTRICITÉ ET EN APPEL AIT À L A RIGUEUR ET À UNE FÉCONDATION RÉCIPROQUE DES
MODÈLES THÉORIQUES ET DES PRATIQUES PSYCHOMOTRICES.
PLUS DE 25 ANS APRÈS, QUELS CONSTATS ET QUELLES RÉPONSES CLINICIENS ET CHERCHEURS APPORTENT-ILS À CES RÉFLEXIONS ?
QU’EN EST-IL AUJOURD’HUI DU RAPPORT DE L A PSYCHOMOTRICITÉ À L A SCIENCE ? COMMENT FAIRE VIVRE UNE SCIENCE DE L A PSYCHOMOTRICITÉ ? SOUS QUELLE FORME LES PSYCHOMOTRICIENS PEUVENT-ILS SUSCITER UNE ÉVOLUTION DES MODÈLES THÉORIQUES ? QUELS RAPPORTS LE MOUVEMENT INTENTIONNEL, L A MOTRICITÉ EN REL ATION, PERMETTENT-ILS D’ÉTABLIR ENTRE L’INDIVIDU ET LE MILIEU ?
LES DEUX JOURNÉES DE MAI 2018, PROPOSÉES AUX PSYCHOMOTRICIENS ET À L’ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ, SE DONNENT POUR OBJECTIF DE MONTRER L’ORIGINALITÉ DES MULTIPLES ASPECTS DE L’APPROCHE PSYCHO-MOTRICE, DE PRÉSENTER LES AVANCÉES ACTUELLES AINSI QUE LES NOUVELLESTHÉRAPEUTIQUES ET DE SUSCITER UN DÉBAT CONSTRUCTIF.
 
Les communications sont à envoyer avant le 15 janvier 2018 

 

Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 20:35

L'été 2017 serait-il enfin l'accélérateur que nous attendions depuis plusieurs années ? Dans la continuité de la conférence santé de 2016, l'état poursuit sa réflexion sur l'homogénéisation des études paramédicales.

Nouveau signe, après le dernier rapport de l'IGAS, le changement de notre grille indiciaire dans la fonction publique hospitalière suite au décret du 09 aout 2017.

Nous passons en catégorie A.

Le décret N° 2017-1259 prévoit le classement des corps de masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, psychomotriciens, orthophonistes et orthoptistes en catégorie A.

Pour ces corps, sont précisés :

  • Les modalités de recrutement,
  • Les conditions de classement lors de la nomination,
  • Les conditions d’avancement à la classe supérieure, à compter du 1er janvier 2018 et les modalités de classement dans ce grade,
  • Le droit d’option (article 19 du décret), ouvert durant une période de 6 mois à compter du 1er septembre 2017 et qui sera exercé de façon expresse par chaque agent. L’absence de choix impliquera le maintien définitif de l’agent dans le corps actuel de catégorie B,
  • L’obligation pour chaque directeur de notifier à chaque agent une proposition d’intégration dans le corps de catégorie A,
  • Les tableaux de classement dans le corps de catégorie A suite au droit d’option (article 20 - I du décret)

Les personnels relevant des corps des masseurs-kinésithérapeutes, psychomotriciens et orthophonistes seront à nouveau reclassés au 1er janvier 2018 (article 20 – II du décret).

Les corps des masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, psychomotriciens, orthophonistes et des orthoptistes de catégorie B sont classés en voie d’extinction (Article 25 du décret)

Ce décret entre en vigueur le 1re septembre 2017, à l’exception des articles 15,16, 17 et 20 –II qui eux entrent en vigueur le 1er janvier 2018.

 

Le décret N° 2017-1263 fixe les bornages indiciaires de ces corps au 1er septembre 2017, 1er janvier 2018 et 1er janvier 2019. Alors que nous sommes actuellement sur un bornage 322-568 pour la classe normale et 471-638, pour la classe sup. nous allons passer à terme à un bornage 444-714 et 506-801.

 

Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 20:03
Psychomot...mais pas que...dans la presse

Petit encart dans le monde du 7 septembre 2017 avec pour titre : le gouvernement veut simplifier l'accès aux formations paramédicales.

Si on se réfère aux bruits de couloir ces derniers temps et en référence au rapport de l'IGAS publié le 31 aout 2017, notre profession, qui n'est encore pas passée à l'universitarisation pourrait voir enfin le dossier avancer.

Se croiser les doigts ne suffira pas. le collectif psychomotricienmaster va-t-il être réactivé ? Devrons-nous nous mobiliser pour soutenir ce projet ?

Nous le saurons dans les mois qui viennent. Préparez-vous.

Repost 0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 06:36
Journées d'étude ANECAMSP 2017

Les 23 et 24 novembre 2017

à Paris, Espace Reuilly

sur le thème

Parents, enfants, professionnels : un engrenage vertueux à construire, un chemin à partager

… Mais pas pour tous les enfants lorsqu’un doute, une inquiétude, un risque de séquelles ou un handicap fait planer une ombre menaçante au dessus du berceau...Les parents, la famille sont démunis, désarmés et en questionnement. C’est pour l’enfant et pour eux que l’accompagnement en Action Médico-Sociale Précoce a été pensé et mis en œuvre par des praticiens dans les années 1980.

Au fil des années, professionnels et parents s’ajustent, partagent leurs savoirs pour permettre à l’enfant de progresser, de grandir comme « sujet en développement » et non « objet de soins ».

Vers la fin du siècle dernier, les personnes et les familles concernées par le handicap se sont mobilisées et ont amorcé  un changement sociétal. Elles ont exigé l’exercice de leurs droits. Cela s’est traduit par les lois 2002-2, la loi 2005, la convention de l’ONU sur les droits des Personnes Handicapées. Un projet individualisé d’accompagnement ou de soins doit être désormais négocié avec les parents, et signé en partenariat avec eux.
Parents et professionnels enrichissent leurs connaissances en permanence. Les professionnels ont découvert et se sont formés à de nouvelles approches, à de nouveaux outils. Ils ont confronté les théories au vécu de l’expérience et ont appris à évaluer leurs actions. Les parents sont devenus « experts » : au quotidien ce sont eux qui décodent le mieux l’état somatique et psychique de leur enfant et ils ont acquis une forme d’expertise de la maladie ou du handicap dont leur enfant est atteint  grâce notamment à l’accès aux réseaux sociaux et  à l’information sur le net.
Comment confronter les points de vue sans s’affronter ? S’écouter, se parler, se faire confiance ?
Co- construire le projet individualisé de soins ?

C’est ENSEMBLE que durant ces  2 journées nous vous invitons à penser cette nécessaire évidence d’un partage parents – professionnels, socle à l’édifice « d’un monde commun » plus ouvert aux différences.
Innovons en apprenant  ensemble, parents et professionnels, à prendre soin de ce petit d’homme si différent et pourtant pareil.
    
 "la, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie »

 

Repost 0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 19:50
46ème journées annuelles de psychomotricité

A quelques des journées de Bichat à Paris, retrouvez professionnels et étudiants en psychomotricité lors des prochaines journées du SNUP, co-organisée avec l'association Corps, dans le sud de la France.

Du 12 au 14 octobre 2017

à Antibes, Juan les Pins, au Palais des Congrès

sur le thème

Le corps et ses représentations

« Images du corps » tel a été le thème des journées annuelles d’Antibes Juan-les-Pins en juin 1993.  Ces mémorables journées avaient été le support d’expressions pluridisciplinaires empreintes d’art et de culture, autour d’un concept qui, 24 ans plus tard, reste majeur pour la clinique psychomotrice.   

C’est pourquoi, sur le thème « du corps et de ses représentations » nous allons vous inviter à revisiter ce concept pour continuer à enrichir les fondements théoriques de la psychomotricité et donner du sens à notre clinique. 

Repost 0
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 19:27
Repost 0
Publié par AFEPP - dans Agenda
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 18:51
Entretien de Bichat 2017

Il est encore temps, même si les places étudiants sont pour le moment toutes réservées, de vous inscrire à la prochaine journée des entretiens de Bichat?

Elle se déroulera le

samedi 7 octobre 2017

à Paris, au Palais des Congrès

sur le thème

Agités et distraits : TDAH et psychomotricité 

Repost 0
Publié par AFEPP
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 06:52

Un nouvel institut de formation ouvre ses portes à la rentrée 2017 à Alençon en Basse-Normandie.

L'IFRES, c'est-à-dire l'Institut de Formation Régional en Santé, de Basse-Normandie, géré par l'association Pierre Noal, a ouvert un concours dès ce printemps 2017.

Il cherche alors des intervenants :

- Madame LEMESLE va assurer la direction de l’école.

- Nous avons travaillé avec les psychomotriciennes Ornaises qui se sont investies dans le projet initial depuis 2005 avec dépôt du premier projet en 2007 avec des réunions régulières dont la dernière en date du 8 février 2017 pour le dispatching des cours spécifiques.

- Toutefois, le groupe a décidé d’ouvrir cette construction à tout(e)s les collègues qui souhaitent s’investir dans la formation.

Nous vous remercions de formuler des interventions ponctuelles que vous seriez susceptible d’assurer dans le cadre de l’ouverture d’un Institut de Formation en Psychomotricité (IFP) à Alençon.

En dehors des postes de vacataires où vous serez tou(te)s sollicité(e)s selon vos compétences et vos expertises, des postes seront à pouvoir pour des formatrices temps plein ou mi-temps et nous allons privilégier la proximité territoriale et dans un premier temps la Normandie.

Convention FEHAP

Candidature à Stéphane le Gueux, directeur IFRES de Basse Normandie, association Pierre Noal, 25 rue Honoré de Balzac, BP56, 61000 ALENCON, 02 33 80 08 80

 

Repost 0
Publié par ST - dans Formation
commenter cet article
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 19:59
Colloque Enfance et Psy 2017

Vendredi 19 mai 2017

à Paris, espace Reuilly

sur le thème

Du bon usage des DYS

Argumentaire : Que nous apprennent les troubles des apprentissages ?

Est-il nécessaire de définir ce qui serait un bon usage des « dys » ? Cette appellation,  déjà obsolète dans le champ de la santé mentale, a cependant marqué les esprits et subsiste tant dans les médias qui la véhiculent que dans le discours des enseignants, des parents et des enfants eux-mêmes.
Aujourd’hui encore, la complexité des difficultés d’apprentissage, qui ont évolué en quelques décennies du champ de la pédagogie à celui de la psychopathologie et dont s’emparent aujourd’hui les neurosciences, mérite d’être questionnée, et ce, d’autant plus, qu’elles semblent concerner toujours davantage d’enfants.
Apprendre ne se fait jamais seul, mais par la relation entretenue avec un autre ; c’est donc en invitant des professionnels de la santé, de l’enseignement et des parents à partager leurs savoirs, leurs pratiques et leurs parcours, que nous avons nourri l’ambition d’apprendre quelque chose des apprentissages et de leurs sinuosités toujours symptomatiques.
Il ne s’agira donc pas, lors de cette journée, de trancher en faveur d’une approche ou d’une autre, ni d’en présenter une synthèse, mais de faire « bon usage » des dys comme on ferait bon usage d’un « terme », c’est-à-dire en lui redonnant du sens et toute la richesse de sa polysémie.


Avec la participation, entre autres, de : Jean Chambry, Céline Clément, Nicolas Georgieff, Marie Gilloots, Didier Lauru, Antoine Leblanc, Evelyne Lenoble, Jean-Louis Le Run, Florence Marchand, Anne-Sylvie Pelloux, Arnaud Roy, Sarah Tessarech, Charlotte Wagenaar

Repost 0
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 19:24

Une étudiante en dernière année de psychomotricité à l'île de la Réunion a besoin de votre expérience sur l'autisme.

Les particularités sensorielles des sujets présentant un trouble du spectre de l'autisme

Mesdames, Messieurs les psychomotriciens,

Vous avez rencontré, au cours de votre pratique, des personnes présentant des troubles du spectre de l'autisme.

Avez-vous observé des réactions atypiques à certaines sources de stimulation ? Vous êtes-vous questionnés sur la façon dont les personnes avec autisme perçoivent le monde ?

Tout ceci est au cœur de ma démarche de recherche (mémoire). Je m’interroge sur le positionnement du psychomotricien dans la prise en compte des particularités sensorielles de l’autisme.

A cette fin, votre participation à ce questionnaire sera la bienvenue et constitue la matière de mon étude.
Il dure 10 minutes. Les données sont recueillies anonymement et seront traitées par le biais d’outils statistiques simples sur Excel.

Je vous remercie par avance pour votre participation, avant le 30 avril 2017.

Cordialement,

Maillot Sarah
Institut de formation en psychomotricité de l’île de la Réunion
Maillot.sarah@gmail.com

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScG7ggnPSqlULbO0X3zFkK8zGFff1QQyI5apgGaIV97CggaaQ/viewform?usp=sf_link
 
 
Repost 0